Image de couverture

Un trépied, pour quoi faire ?

Cet accessoire est-il vraiment indispensable ?

Alors qu’aujourd’hui la plupart des photos sont faites au smartphone, pourquoi certains photographes s’embêtent-ils à trimballer un trépied ?

Est-ce juste pour perpétuer une habitude du passé, pour frimer un peu et "faire pro" ou est-ce vraiment un accessoire utile ?

En réalité, un trépied sert à deux choses (dont l’intérêt peut se combiner) :

Une raison pratique

Le cadrage, la composition sont des notions clés de la photographie. Un photographe soigne toujours ces deux aspects mais parfois, une photo qui demande un cadrage très soigné ne peut pas être prise dans la seconde qui suit l’idée du photographe.

Par exemple, vous avez entrepris de photographier un magnifique coucher de soleil. Pour cela, vous avez probablement repéré un site et vous vous y êtes rendu à l’avance pour être prêt au moment crucial où le ciel est le plus beau. Vous allez profiter du temps dont vous disposez pour préparer votre composition, régler votre zoom, vos paramètres d’exposition… puis il va falloir patienter jusqu’au moment où le ciel sera idéal. Si votre appareil n’est pas sur trépied, vous risquez de perdre votre cadrage et de déclencher sans que votre composition soit idéale. Dommage d’avoir attendu tout ce temps pour avoir au final une photo sur laquelle l’horizon est de travers parce qu’au dernier moment, vous n’aurez pas pensé à vérifier ce détail !

On peut aussi être amené à assembler plusieurs photos pour réaliser un cadrage panoramique. Il sera beaucoup plus facile d'assembler plusieurs photos si celles-ci ont été prises sur trépied car on sera alors certain de pouvoir les "raccorder" convenablement.

Image d'illustration

Il en est de même pour la photo d’objet ou de nature morte. Vous allez passer beaucoup de temps à agencer les divers éléments de votre composition et régler votre éclairage pour que tout soit parfait mais si entre chaque photo vous vous déplacez, même très légèrement, au final vous n’aurez jamais vraiment la composition que vous aviez prévue. Sans compter les photos qui, comme cette photo de fumée, demande de la manipulation et interdisent donc de garder l’œil au viseur.

Image d'illustration
Image d'illustration
Image d'illustration

On peut aussi citer en exemple la photo animalière où vous serez à l’affût, souvent avec un matériel plutôt lourd, et où porter cela à bout de bras deviendra épuisant. Lorsque votre sujet se décidera enfin à se montrer, vous n’en pourrez plus de soutenir votre matériel !

En résumé, le trépied vous permet de préparer tranquillement votre cadre et de patienter sans risquer de le perdre jusqu’au moment idéal pour déclencher.

Une raison technique

Parfois, nous sommes amenés à utiliser sur nos photos des temps de pose longs.

Cela peut être subit tout simplement parce qu’il n’y a pas beaucoup de lumière (paysage urbain de nuit, paysage par temps maussade, photo d’objet en intérieur…). Dans ce cas, on pourrait augmenter la sensibilité iso mais c’est toujours au détriment de la qualité d’image.

Si on souhaite conserver la meilleure qualité d’image possible, on utilisera le trépied et un temps de pose long.

Cela peut aussi être volontaire, même si la lumière est abondante, pour obtenir un effet (un filé d’eau, les trainées lumineuses de phares de voitures, des silhouettes floues…). Pour la photo ci-dessous, il m'a fallu une pose de plusieurs secondes.

Image d'illustration

Sans entrer dans des considérations trop techniques (1), qui dit temps de pose long dit photo floue si elle est prise à main levée.

Certains dispositifs électroniques de stabilisation aident mais cette aide n’est que partielle et au-delà d’un certain temps d’exposition, seul un trépied peut maintenir la stabilité de l’appareil photo pendant toute la pose.

Par exemple, un filé d’eau réclame plusieurs secondes de pose, parfois même plusieurs dizaines de secondes, et aucun dispositif électronique ne peut stabiliser un appareil photo pendant tout ce temps. Le trépied est alors la seule solution pour à la fois être stable et pouvoir se placer comme on le souhaite.

Image d'illustration

La photo de feu d’artifice demande également plusieurs secondes ou dizaines de secondes de pose.

Il est impossible d’obtenir une bonne photo à main levée.

Image d'illustration

Pour les plus avertis

Une autre utilisation du trépied consiste à pouvoir prendre plusieurs photos sans modifier le cadre. Cela correspond plutôt à une utilisation plus experte donc je n’entre pas dans les détails, mais on peut avoir besoin de photographier à plusieurs reprises la même scène sans que celle-ci ne soit modifiée dans son cadrage (bracketing, HDR…)

Les utilisateurs de certains filtres qui requièrent un positionnement très précis (GND) apprécient également d'avoir un cadrage fixé et le trépied est indispensable dans ce cas car la moindre modification du cadrage peut compromettre l'effet du filtre.

(1) Pour ceux qui voudraient aller un peu plus loin dans la technique, on conseille le plus souvent d’éviter d’utiliser un temps de pose plus long que l’inverse de la focale. Par exemple, si on photographie au 50mm, on évitera les temps de pose supérieurs à 1/50s.

Cette recommandation concerne les boitiers 24x36 (FF, plein-format, FX…) et dans le cas d’un boitier APC-S, il est plutôt conseillé de prendre une marge de sécurité supplémentaire (Par exemple, à 50mm, ne pas exposer plus longtemps que 1/80).

Quel matériel choisir ?

Il existe de nombreuses marques de trépied, j'utilise personnellement un trépied de la marque Manfrotto qui me donne toute satisfaction.

Lors de l'achat, il faut prendre soin de vérifier le poids supporté par l'ensemble boitier + objectif.

Si on se fie à des marques telle que Manfrotto ou Benro, on peut utiliser de manière fiable les données du fabricant.

En revanche, pour d'autres marques plus orientées grand-public, il peut être prudent de diviser par deux le poids indiqué par le constructeur. Ainsi, si votre matériel pèse 2Kg, prévoyez un ensemble trépied-rotule qui peut supporter 4 Kg. Cela peut sembler exagéré mais sur le terrain, vous apprécierez la meilleure stabilité.

Rappelons juste qu'en utilisation de pose longue, un trépied "à peu près stable" ne sert à rien. Il faut qu'il soit vraiment stable et pour cela, il doit avoir des jambes rigides et des jonctions/blocages de qualité. C'est un petit investissement mais si vous vous intéressez aux types de photos que je vous montre sur cette page, vous ne le regretterez jamais.