Festival Interceltique de Lorient

Les festivaliers 2019

Le Festival Interceltique de Lorient (FIL) est une institution et l'un des événements culturels majeurs en Bretagne chaque année.

2020 devait être l'occasion d'en célébrer la 50ème édition, malheureusement le sort en a décidé autrement et le mois d'août sera étrangement calme cette année.

Avec 800.000 festivaliers, l'édition 2019 a battu des records d'affluence.

Ces festivaliers sont bien entendu attirés par de nombreux spectacles de grande qualité mais aussi par ce qui est devenu une immense fête populaire.

Pendant quelques années, j'ai aimé photographier les spectacles mais l'an dernier j'ai privilégié la rue et les animations en journée.

Il faut dire que le terrain de jeu du photographe de rue devient très riche, Lorient passant pendant une dizaine de jours du statut de ville-fantôme à celui de ville-qui-grouille !

Chaque pays celte rivalise d'ingéniosité pour mettre en valeur sa musique, ses danses, mais aussi sa bière et ses plats traditionnels.

Malgré la foule, quelque endroits calmes sont aménagés qui incitent à la lecture, aux échecs, à une danse tranquille... voire même à une petite sieste !

Evidemment, impossible d'échapper complètement à quelques clichés folkloriques qui ne font qu'ajouter à l'ambiance bon-enfant.

Et tant qu'à donner dans le cliché, n'oubliant pas que nous sommes en Bretagne. Mais même sous un parapluie, l'ambiance reste chaude.

Et à la fin de l'après-midi, le pavillon de l'Irlande accueille chaque jour sa session endiablée animée par les musiciens locaux et tous ceux qui veulent se joindre à eux.

Musiciens, danseurs ou simples spectateurs profitent de la fin de journée tiède dans une ambiance toujours chaleureuse et authentique.

J'espère que ces quelques photos vous aideront à patienter jusqu'en 2021 pour fêter dignement l'année de la Bretagne et les 50 ans du festival.

En attendant, bel été à tous et à l'an prochain, quand les celtes auront vaincu ce virus !!!

Retour à l'accueil du blog :

Blog

Retour à l'accueil du site :

Didier ROPERS